Congrès France Bioproduction
5ème édition
17-18 & 22-23 juin 2021

Rassembler et fédérer tous les acteurs au service de la filière

PROGRAMME

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous dès aujourd’hui au Congrès France Bioproduction 2021 qui se tiendra les 17 & 18 juin (conférences) et 22 & 23 juin (ateliers) en digital !

Programme du Congrès France Bioproduction 2021

Jour 1
Jeudi 17 juin 2021

Jour 2
Vendredi 18 juin 2021

09h00

Introduction & Discours d’ouverture du Président

Guillaume Plane
Président du Congrès
Marketing & Development Manager, Process Solutions, Merck Group

Agnès Pannier-Runacher
Ministre déléguée auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie

Olivier Bogillot
Président du CSF Industrie et technologies de santé Président de la FEFIS Président de Sanofi France

SESSION 1 : Bioproduction : Enjeux et Actualités

09h45

Conférences #1 & #2 – Bioproduction – Faire de la France un leader européen à l’horizon 2030

Jacques Volckmann, Vice-Président, Head of R&D France, Sanofi & Président du Board ITS-bioproduction

Emmanuel Dequier, Directeur Grand Défi Bioproduction, Conseil de l’Innovation

Avec une croissance annuelle de plus de 8% et un flux d’innovations constant, le domaine des biothérapies est en plein essor. L’accélération du développement de l’industrie de la production de biomédicaments est donc un enjeux essentiel pour notre économie et aussi pour assurer la soutenabilité et la résilience de notre système de santé. Emmanuel Dequier, Directeur du Programme Grand Défi « Biomédicament : améliorer les rendements et maîtriser les coûts de productions » présentera les avancées du Grand Défi dont les premiers programmes retenus dans le cadre de l’appel à projets « Nouveaux Systèmes d’Expression ». Il présentera également l’analyse des retours de la consultation nationale mise en place dans le cadre de la stratégie d’Accélération « Biothérapies et bioproduction de médicaments innovants ».

10h15

Conférence #3 – Le Bio3 Institute, une plateforme de bioproduction pilote pour le développement de procédés

Audrey Munos, Responsable Scientifique du Bio3 Institute, Groupe IMT

Fort de 5 années d’existence, le Bio3 Institute est une plateforme technologique dédiée aux procédés de bioproduction. Le Bio3 Institute offre une expertise dans le transfert d’échelle de procédés de fabrication de médicaments biologiques, des étapes de culture cellulaire et d’extraction du principe actif jusqu’à sa mise sous forme pharmaceutique (galénique), dans un environnement GMP-Like. La plateforme est partenaire du programme ARD Biomédicaments et dans ce cadre met à disposition les équipements et les compétences pour la preuve de concept et le développement de procédés pilotes. Le Bio3 Institute propose également l’accès à un réseau d’experts (académiques, industriels, CDMO) en se positionnant en facilitateur de projets. Cette présentation est l’occasion de donner quelques exemples.

10h40

Conférence #4 – Bioproduction locale : témoignage de la biotech nantaise XENOTHERA

Gaëtane Rouvray, Chief Production Officer, Xenothera

Xenothera est une start up Nantaise développant des traitements à base d’Anticorps Polyclonaux, répondant à plusieurs besoins thérapeutiques dans divers domaines. Cette conférence sera l’occasion de témoigner comment Xenothera a souhaité déployer son modèle de bioproduction en promouvant la localité, que ce soit pour ses propres capacités ainsi que dans ses activités sous-traitées.

11h00

Table ronde : Questions/Réponses

Intervenants des conférences de la Session 1

11h30

Pause 

SESSION 2 : Bioprocessing 4.0 : Les avancées

14h00

Conférence #5 : Bioprocess 4.0 dans un environnement en pleine mutation

François Balbin, Technical Application Consultant, Europe – Moyen-Orient – Afrique, Merck

Les histoires sont nombreuses autour du thème 4.0, nous en connaissons tous : la quatrième ère de l’industrie fait entrer dans nos entreprises les systèmes cybernétiques. Elle nous promet l’interconnexion des systèmes, les décisions décentralisées, l’assistance numérique intégrée, la transparence de l’information, l’arbitrage orienté données. Ce fut d’abord un rêve pour les décennies du 2.0, puis un futur proche pour les bâtisseurs du 3.0, et maintenant nous y sommes : les maturités technologique, énergétique, intellectuelle convergent pour montrer que nous sommes prêts !
Nous sommes plus prêts que jamais de relier la réalité à la fiction, à ce moment crucial de notre évolution où beaucoup s’interrogent sur le développement durable, sur la viabilité du 4.0 à long terme, à l’heure des grands challenges de l’humanité que nous avons touché du doigt au fil de la dernière année…
Il temps de passer à autre chose, mais à quoi ?

14h30

Conférence #6 – Advanced NGS approaches for the detection of adventitious agents in biologics process development and manufacturing

Audrey Brussel, Viral Safety Leader, Pathoquest

Conférence en français

Plus d’informations à venir

14h50

Conférence #7 – Using Ypso-Proxima® to compare the EASY process by Sanofi with traditional mAb purification

Agnès Corbin, Business Development Manager – Software, Ypso-Facto

Benoît Mothes, DSP Skill Center Head, DSP Breakthrough Technologies Skill Center, Biopharma Development, Sanofi

Conférence en français

During the last years, alternatives to Protein A purification in mAb downstream processing has raised substantial interest. In parallel, the pharmaceutical industry has a growing need for reliable tools supporting process development and rational decision-making.

In this talk, we will present how the software suite Ypso-Proxima was used to compare a classical mAb purification process with the innovative EASY process developed by Sanofi. As compared to the classical approach, which involves numerous buffer solutions and operations, EASY works in full flow-through, without protein A nor resins, and using a single buffer solution. The Cost of Goods of the two processes were estimated in Proxima based on process diagrams and associated mass balances. This allowed a rational techno-economic comparison, revealing that EASY is a particularly attractive solution for campaigns with a small number of batches.

15h10

Conférence #8 – De l’innovation à l’implémentation, procédé intensifié de purification de protéines Fc

Asma Benlegrimet, Tech transfer & DS Clinical Operations Scientist, Merck

La présentation reprendra l’ensemble du projet collaboratif entre Merck et Novasep, depuis la définition du procédé intensifié, la création d’un prototype d’équipement, le transfert en production clinique et la production des premiers lots. L’accent sera mis sur les aspects techniques du projet mais permettra également de prendre de la hauteur afin de comprendre la stratégie de Merck concernant les procédés du futur.

15h35

Table ronde : Questions/Réponses 

Intervenants des conférences de la Session 2

16h05

Pause

Conférence PREMIUM

16h30

Conférence #9 PREMIUM – Development and Manufacturing of the Pfizer / BioNTech Covid Vaccine

Joost Quaadgras, Senior Director, Launch Excellence in Pfizer Global Supply, Pfizer


Teams from Pfizer and BioNTech came together in March 2020 with a few overriding goals – enable our best CoVID vaccine to be available for patients, get it to our patients in the shortest period of time possible, and make as much of it as we possibly could. This, with the full knowledge that our traditional ways of working were being upended by the pandemic… With literally thousands of people working on this, we created plans, executed them, developed strategies and back-up strategies for all the things we knew about, and many things we were guessing at. We worked on multiple continents aligning and building and expanding. And we succeeded! To date, we have produced and shipped over 500 MM doses worldwide! And while the saga is far from over, this is the initial story of what we built and some of the keys on how we did it.

17h20

Mot de clôture du Président

09h00

Discours d’ouverture de la deuxième journée

Guillaume Plane, Président du Congrès

Marketing & Development Manager, Process Solutions, Merck Group

SESSION 3 : De l'expérience des protéines thérapeutiques au service des nouvelles biothérapies : Apports & Limites

09h10

Conférence #10 – Evolution de la production de protéines de 1970 à aujourd’hui

Jillian Marc, Enseignant-Chercheur, Université de Tours

Les protéines thérapeutiques tiennent aujourd’hui une place très importante dans les bioproductions pharmaceutiques. Contrairement aux petites molécules, généralement synthétisées par voies chimiques, ces molécules complexes doivent être produites à l’aide de procédés cellulaires, ce qui rend leur synthèse industrielle d’autant plus délicate en termes de productivité et de qualité de produits.

Aujourd’hui globalement mature sur les aspects technologiques et règlementaires, le secteur des protéines thérapeutiques a toutefois connu une longue maturation depuis les années 70 et l’avènement des technologies moléculaires, ouvrant ainsi la voie à d’autres médicaments de biothérapies.

Les origines et évolutions clefs concernant les biocatalyseurs, les milieux et les procédés seront présentées, avant une discussion de problématiques actuelles liées à la qualité par conception (QbD) et à l’accessibilité à ces biomédicaments.

09h30

Conférence #11 – Utilisation des cellules souches pluripotentes humaines en thérapie cellulaire pour la rétine

Christelle Monville, Professeur à l’Université Evry Val d’Essonne et chercheuse au laboratoire I-STEM

Dans les pays développés, les maladies dégénératives de la rétine affectant l’épithélium pigmenté de la rétine (EPR), y compris la dystrophie maculaire liée à l’âge et les maladies rétiniennes héréditaires telles que la rétinite pigmentaire (RP), sont les causes prédominantes de la cécité humaine dans le monde. Malgré les progrès scientifiques réalisés ces dernières années, il n’existe aucun remède à ces maladies. Dans ce contexte, nous avons développé un médicament de thérapie cellulaire basé sur notre expertise en ingénierie tissulaire et dans la manipulation de cellules souches pluripotentes. Nos résultats jettent les bases d’un essai clinique qui a débuté en 2019 et qui se poursuit toujours.

09h55

Conférence #12 – Bioproduction des thérapies génétiques : perspectives et défis

Brian Mullan, Head of Innovation, Analytical and Process Development, Yposkesi

Le traitement des maladies par voie génétique (ex., remplacement des gènes défectueux) est un secteur du marché thérapeutique en pleine croissance. Les premières médicaments (Glybera, Luxturna, et Zolgensma) ont été lancé entre 2012 et 2019. Aujourd’hui plus des 1000 essais cliniques sont en cours pour des thérapies utilisant le transfert des gènes par des vecteurs AAV ou par des lentivirus. Néanmoins, l’état de l’art pour la fabrication de ces vecteurs reste rudimentaire, et pour assurer l’arrivée de ces médicaments sur le marché avec un prix juste pour les patients, il reste encore du travail à faire en terme de rendement, fiabilité et qualité uniforme des procèdes de fabrication. Un résumé court des bases de ces thérapies et leurs procédés de fabrication sera présenté, suivi d’une discussion autour des défis technologiques et réglementaires à relever afin d’assurer le lancement de ces thérapies très prometteuses sur le marché en temps, à la bonne qualité et à un prix abordable.

10h15

Conférence #13 – Synergies et convergences dans l’évolution des vaccins et des biothérapies

Régis Gervier, Global Vaccine Evolutive Facility Project Head, Sanofi Pasteur

Conférence en français

Bio-therapies evolutions and perspectives are in the momentum of multiplication of modalities to answer the multiple health needs from immune therapy to oncology or genetic disorder pursuing the best fit for patient.

Vaccines could be seen as the pioneer in multimodal biotherapies approach started as early as in the 19th century . They were the first tool designed to tune the immune system reaction using upon time proteins alone or conjugated with aptens ( polyoside or others molecular type ) extracted from natural organism or recombinant ones ; viruses killed , vectorized or live attenuated ; bacteria live or killed ; nucleic acids the multiple modalities fitting for purpose.

The CMC’s technologies of interest to develop novel specialties in vaccines and bio-therapies are converging notably complex or high yield recombinant protein expression, viral vector , mRNA’s or nanoparticule delivery vehicles. Even if some product targeted characteristics could be almost opposite. Gene therapy vector willing to be transparent to the immune system versus vaccines ones expecting to elicit strong reaction in line with clinical protection needs. This convergence trend expand to manufacturing capabilities looking after multi-purpose , flexible /agile units enabling economic performance with rapid adaptation to environment and need changes ,with the guarantee to comply with the high cGMP requirement. Data driven holistic control are needed to master all these therapeutics development and manufacturing complex processes along with patient reaction and experience. These multiple technological perspective could be seen as a paradigm shift leading to flexible combinatory technology matrix organization versus former vertical silos.

10h40

Conférence #14 – Bioproduction des phages thérapeutiques : un nouvel espoir pour les infections bactériennes et un enjeu en termes de production pharmaceutique

Olivier Boisteau, Strategy Advisor and Executive Board Member, Clean Cells

La phagothérapie a été découverte par le Français Félix d’Hérelle en 1917. Cette approche thérapeutique a suscité beaucoup d’intérêt à la suite de cette découverte et notamment après la seconde guerre mondiale. L’enjeu était d’être capable de produire ces bactériophages en quantité suffisante pour traiter les patients atteints d’infection bactérienne. Ce sujet de rendement et de capacité de production était très compliqué et la découverte des antibiotiques et la facilité de production de ces derniers faisaient oublier la phagothérapie. Aujourd’hui, le nombre croissant de bactéries multi-résistantes aux antibiotiques amène à reconsidérer de nouvelles alternatives dont la phagothérapie. Les progrès de la production de vaccins, d’anticorps thérapeutiques, plus globalement de l’ensemble des produits biopharmaceutiques, permettent d’envisager la production pharmaceutique de ces phages. Ces derniers peuvent être naturels ou génétiquement modifiés et les stratégies de productions doivent être adaptées à ces différentes approches. Quels sont les enjeux d’une CDMO dans ce domaine thérapeutique ?

Un nouvel axe thérapeutique potentiel répondant à un enjeu de santé publique pour les années à venir.

11h00

Conférence #15 – La mise à disposition de bacteriophages pour utilisation thérapeutique

Frédérique Vieville, Quality Director, Pherecydes Pharma

Pherecydes-Pharma développe des bacteriophages pour utilisation thérapeutique depuis sa création. Ces produits fabriqués et utilisés autrefois de manière empirique dans les pays de l’Est, ont désormais trouvé leur place dans le circuit du médicament. Les récentes discussions avec les instances réglementaires (notamment CSST – Comité Scientifique Spécialisé Temporaire) et dernières publications en lien aux cas compassionnels traités permettent de mettre en lumière leur innocuité et en partie leur efficacité. Néanmoins, la fabrication de produits biologiques stériles de manière reproductible, sécurisée et efficace répondant aux requis réglementaires reste le principal challenge.
La présentation se focalisera sur les programmes de R&D en cours chez Pherecydes-Pharma avec les aspects du QbD (Quality By Design) pour un développement robuste des bactériophages à usage thérapeutique, ainsi que les différentes voies réglementaires pour la mise à disposition de ces produits pharmaceutiques.

11h25

Table ronde : Questions/Réponses

Intervenants des conférences de la Session 3

SHORT SESSION - La formation de demain

12h00

Keynote du Campus Digital Biotech

Karim Vissandjee

Formation et Développement des Compétences : Campus Biotech Digital

Les industries de Santé requièrent un ensemble pluridisciplinaire de compétences et savoir-faire de haut niveau sur l’ensemble de la chaîne de valeur, que ce soit en R&D, production, affaires réglementaires, commercialisation et surveillance du marché.

Le poids grandissant des bio médicaments dans les activité de l’industrie pharmaceutique et la diffusion des technologies numériques et digitales amènent des besoins nouveaux. La complexité et l’évolution constante de la technologie associés à des réglementations nationales et mondiales plus exigeantes nécessitent une capacité formation des entreprises mieux ciblées pour assurer l’employabilité de la filière industries et technologies de la santé.

 

12h00

Table ronde avec :

Campus Digital Biotech
Karim Vissandjee

BIO3 Institute lieu totem du Campus
Patrice Martin, Directeur commercial Groupe IMT Tours, Vice-Président compétences et formation de Polepharma

Servier
Hélène Nègre, CMC Project Leader, Institut de Recherches Internationales Servier

12h45

Pause

SESSION 4 : (Évolution des) Modes de Bioproduction : de la R&D à l'industrialisation

14h00

Conférence #16 – La microfluidique, solution pour une bioproduction au lit du malade ?

Jérémie Laurent, Président et Fondateur, Astraveus

La décentralisation de la bioproduction présente des intérêts pour la simplification et l’accélération de la prise en charge de patients, souvent en état critiques, avec des médicaments vivants tels que les cellules CAR-T. Elle incarne cependant une approche particulièrement ambitieuse de montée en puissance de la production des thérapies cellulaires et géniques avec des défis de nature technique, organisationnelle et réglementaire.
ASTRAVEUS, start-up issue de l’hôpital Saint-Louis et de l’ESPCI, développe une technologie d’ « ordinateur biologique » appelée LAKHESYS qui repose sur un réseau de bioréacteurs microfluidiques programmables et vise à répondre à ces enjeux.

Cette présentation abordera les questions suivantes :
– Mythe ou réalité : quels sont les gains que peut apporter la microfluidique en bioproduction ?
– La microfluidique peut-elle être utilisée à échelle industrielle ? A quelles échelles est-elle vraiment pertinente ?
– Quels intérêts peuvent présenter des solutions telle que LAKHESYS pour la production décentralisée ?

14h25

Conférence #17 : StemXpand – CellProthera’s automated, decentralized Stem Cell Expansion platform for autologous clinical batch manufacturing

Marc Kowalczyk, Directeur Développement et Industrialisation, CellProthera

CellProthera est une biotech française, à l’origine d’une thérapie innovante à base de cellules souches « adultes » autologues pour la régénération structurelle et fonctionnelle de la lésion cardiaque après un infarctus sévère. Deux essais cliniques sont actuellement en cours en Europe et en Asie. En parallèle de son programme clinique, CellProthera a conçu et développé une plateforme technologique propriétaire d’expansion cellulaire.

14h45

Conférence #18 – Industrialiser la production de cellules souches pour les thérapies cellulaires : le cas de C-stem

Michaël Lanero Fidalgo, Chief Operating Officer, TreeFrog Therapeutics

TreeFrog Therapeutics introduit une technologie de rupture pour le développement de projets et la fabrication de   produits pharmaceutiques dans le domaine des thérapies cellulaires. Basée sur l’encapsulation cellulaire à haut débit, la technologie C-StemTM permet la production et la différenciation de cellules souches pluripotentes à l’échelle industrielle en bioréacteur. Cette technologie permettant une croissance cellulaire sous un format 3D, présente de nombreux avantages qualitatifs et l’efficacité d’intégration chez l’hôte. Répondant aux besoins critiques du marché en termes de mise à l’échelle, de qualité et de coûts d’exploitation, C-StemTM est voué à devenir un modèle dominant pour la fabrication de thérapies cellulaires, permettant à des millions de patients d’accéder à des produits de thérapie cellulaire sûrs et abordables.

15h10

Conférence #19 – Application d’une gamme de bioréacteurs à lit fixe structuré pour la montée en échelle de bioproduction virale

Alex Chatel, Chef de produit, Univercells Technologies

Les technologies utilisées actuellement pour la bioproduction virale présentent de nombreuses contraintes. En effet, elles participent considérablement aux coûts élevés de production, se répercutant directement sur le prix de vente et la disponibilité des thérapies. Elles limitent également les capacités de production nécessitant souvent d’un large espace dans les usines. C’est dans ce contexte qu’Univercells Technologies a souhaité innover dans le domaine des technologies de bioproduction afin de proposer des bioréacteurs novateurs permettant une intensification de la bioproduction virale intégrés dans des plateformes s’adaptant aux besoins d’échelles de la recherche, des études cliniques ainsi que de la production commerciale. Au sein de cette présentation nous verrons par un cas pratique comment ces nouvelles technologies permettent d’augmenter le rendement tout en réduisant l’espace requis et assurant une montée en échelle efficace.

15h30

Conférence #20 – Comment réduire les délais de bioproduction des anticorps ?

Hervé Ginisty, CSO, GTP Bioways

Conférence en français

Biotech companies are facing numerous challenges to transfer their innovative biomolecules from the lab bench to clinics, among them risk evaluation from early development to scale-up and clinical batch release and a pressing need to reduce timelines are the most commonly faced. As a CDMO with a strong expertise in process development, we have experienced and overcome numerous challenges for our customers. Together with our partner GTP Biologics, we propose an approach to help biotech companies de-risk and accelerate the development of their monoclonal antibodies.

15h50

Table ronde : Questions/Réponses

Intervenants des conférences de la Session 4

16h20

Mot de clôture du Président

Jour 3
Mardi 22 juin 2021

Jour 4
Mercredi 23 juin 2021

Ateliers techniques Session 1

09h00

ATELIER #1 : Comment le jumeau numérique accélère la maîtrise de la bioproduction

Atelier animé par : 

Joan Leclerc, Responsable Innovation Digitale, Groupe IMT

Nicolas Vertommen, Directeur Business Development, OUAT!


Tout comme les simulateurs de vol font partie du parcours d’apprentissage du pilote lui permettant de maîtriser les bons gestes de pilotage, le jumeau numérique 3D associé aux technologies de réalités virtuelles et mixtes, est une solution efficace permettant aux acteurs de la bioproduction de maîtriser les bonnes pratiques de fabrication associées à leurs procédés de production.

Rejoignez-nous le 22 Juin lors de ce webinaire pour découvrir comment cette solution réinvente la formation des experts en bioproduction, avec des expériences de « blended-learning » centrées sur l’apprenant et basées sur le jumeau numérique de votre environnement de production.

Nous discuterons :

Des défis et des pratiques actuelles de formation des opérateurs.

Comment un parcours numérique et immersif améliore les expériences d’apprentissage

D’une étude de cas accélérant le transfert de technologie du processus de production du vaccin Covid-19, à travers le monde.

10h00

ATELIER #2 : Les exosomes, perspectives, défis et réalisations

Atelier animé par :

Robert Mamoun, Directeur Général, CILOA

Professeur Philippe Menasché, Service de Chirurgie Cardio-vasculaire, Hôpital Européen Georges Pompidou

Guillaume Van Niel, Directeur de recherches au CNRS

L’atelier débutera par une introduction de Guillaume Van Niel sur les exosomes ; à cette occasion vous aurez un aperçu de leur genèse qui est complexe ainsi que de leurs rôles comme messagers intercellulaires. Leur potentiel pour la création d’une nouvelle génération de vecteur thérapeutiques naturels sera alors abordé.

Le Professeur Philippe Menashé nous fera part de ses travaux mettant en évidence les fonctions régénératrices des exosomes de cellules souches dans la réparation cardiaque. Robert Mamoun présentera ensuite la technologie de Ciloa qui permet de greffer naturellement tous types de protéines membranaires dans les membranes des exosomes afin de modifier leurs ciblages et leurs propriétés thérapeutiques.

Enfin, la problématique de la production et de la purification des exosomes pouvant être transféré en un procédé répondant aux critères des BPF sera abordé.

11h00

ATELIER #3 : Videodrop : Mesurer la taille et la concentration de nanoparticles en 40s durant les contrôles in-process

Atelier animé par :

Marie Berger, Pharmacienne, Myriade

Les thérapies géniques et cellulaires sont en plein essor. Elles reposent sur la production d’éléments complexes tels que les vecteurs viraux mais rencontrent des problématiques de mise à l’échelle et manquent d’outils analytiques de caractérisation des paramètres critiques de production tel que la concentration, la taille ou la présence d’agrégats. 

Aujourd’hui, faute de solution permettant le contrôle rapide en continu et tout le long de la chaîne de bioproduction, les entreprises de biotechnologies travaillent quasiment en aveugle. Elles doivent attendre plusieurs heures voire jours pour obtenir des résultats, impliquant a fortiori une augmentation importante des coûts. 

Découvrez Videodrop. Il permet de mesurer la taille et la concentration de nanoparticules biologiques entre 80 nm & 10 microns en temps réel, sans marquage, sans purification, et dans une simple goutte. Videodrop peut être utilisé depuis le surnageant jusqu’au produit final et permet ainsi le calcul de rendements et le contrôle in-process de solutions complexes contenant des virus, ou vésicules extracellulaires. 

Ateliers techniques Session 2

14h00

ATELIER #4 : Supply chain en temps de pandémie : leçon tirée de la crise COVID

Atelier animé par :

Brigitte Mangiarotti, Head of Customer Support DACH, Merck

Olivier Mary, Directeur du développement & Projets Supply Chain, COLCA Medical & Scientific

Résumé à venir

15h00

ATELIER #5 : L’utilisation de la spectroscopie Raman de la R&D à la production dans l’industrie Biotech

Atelier animé par :

Thomas Perilli, ingénieur technico-commercial, Endress+Hauser

Le PAT (Process Analytical Technology) est devenu le nouveau concept qualité dans l’industrie pharmaceutique et biotechnologique. Ces 10 dernières années la spectroscopie Raman a été utilisée et validée comme un outil PAT performant pour la compréhension, l’optimisation et le pilotage de bioprocédés. Cet atelier présentera l’utilisation et les bénéfices de la spectroscopie Raman dans le milieu de la biopharma, de la phase de développement et d’optimisation en R&D jusqu’au suivi en ligne en production GMP.

16h00

ATELIER #6 : L’EFS, votre partenaire de l’immunothérapie à la médecine régénérative

Atelier animé par :

Dr Christophe Soler, PhD, Responsable National des activités Thérapie Cellulaire et Médicaments de Thérapie Innovante de l’Établissement Français du Sang

A l’Etablissement Français du Sang (EFS), fort de notre expertise historique en thérapie cellulaire, nous avons déployé une activité de développement de procédés et de productions de grade préclinique et clinique de Médicaments de Thérapie Innovante (MTI) sur nos quatre plateformes pharmaceutiques. Notre activité CDMO (Contract Development Manufacturing Organisation) s’adresse à des start-up, biotech, pharmas et laboratoires publics ou privés.

Depuis plus de 10 ans, sur nos plateformes spécialisées dans la production de MTI, nous avons produit, pour le compte de l’EFS ou de nos clients des dizaines de lots cliniques de médicaments en immunothérapie et en médecine régénératrice, utilisés dans le cadre de nombreux essais thérapeutiques.

Lors de cet atelier, découvrez comment nous pouvons vous accompagner des phases de développement aux productions cliniques.

La parole est à ceux qui nous ont fait confiance !

Ateliers techniques Session 3

09h00

ATELIER #7 : Comment accélérer l’industrialisation de la production de vecteurs viraux pour la thérapie génique ?

Atelier animé par :

Emmanuelle Cameau, Viral Vector & Gene Therapy Technology Manager, PALL Corporation

Comment accélérer l’industrialisation de la production de vecteurs viraux pour la thérapie génique ?

Les services de développement de procédés de Pall “Accelerator℠ Process Development Services” permettent de répondre aux problématiques d’industrialisation en thérapie génique. En travaillant main dans la main avec nos équipes d’experts, nous pouvons, à partir d’un procédé de fabrication de petite échelle, co-développer ensemble un processus de fabrication robuste, reproductible et industrialisable.

Nous illustrerons à travers plusieurs études de cas comment nous avons pu aider nos clients à industrialiser des procédés de production de vecteurs Adeno-Associated virus (AAV), Adenovirus et Lentivirus en cellules adhérentes grâce à notre bioreacteur iCELLis®, ainsi que nos technologies de purification et filtration. Des études de cas illustrant la montée en échelle de procédés de production d’AAV en suspension seront également présentées.

10h00

ATELIER #8 : Customized Nucleases for use in Manufacture of Viral Vectors

Atelier animé par :

Jørn Remi Henriksen, Field Application Manager, ArcticZymes Technologies

Jørn Remi Henriksen, Field Application Manager, aura le plaisir de vous présenter notre gamme de nucléases produites sous ISO 13485, spécialement développées pour leurs utilisations lors de la production de particules virales, sous conditions GMP.
Il s’attardera sur l’importance du choix de ces nucléases en fonction des conditions de productions et du type des particules virales. Il insistera plus particulièrement sur le paramètre de la concentration en sels des échantillons, facteur important qui joue sur l’activité de ces enzymes.
Il développera également la partie quantification de l’ADN résiduel après traitement enzymatique
Enfin, il présentera la solution de contrôle de la quantité de nucléases restantes à la fin de la production.

11h00

ATELIER #9 : Comment passer d’un projet R&D à une fabrication BPF

Atelier animé par :

Boris Benoît, Area Sales Manager, Texcell

Tom Nocerra, Ingénieur Responsable Production Banque Cellulaire, Texcell

Résumé à venir

Ateliers techniques Session 4

14h00

ATELIER #10 : TFDF, une nouvelle technologie de filtre clarifiant à haut débit et à usage unique Atelier animé par Eddy De Bock, BioProcess Sales Specialist DSP Filtration Europe, REPLIGEN

Lorsqu’elle est utilisée pour la clarification de cultures cellulaires, la technologie TFDF® offre un flux élevé sans précédent, une capacité élevée, une faible turbidité et une dilution minimale. Le résultat est une solution à usage unique, gamma irradiée avec une mise à l’échelle linéaire de 1 L à 2000 L. La clarification avec la technologie TFDF® offre une alternative à la centrifugation et aux préfiltres en profondeur. La turbidité et le profil d’impuretés du TFDF® sont très comparables à ceux de la centrifugation.

15h00

ATELIER #11 : Accélération des nouvelles méthodes de bioproduction

Atelier animé par :

Laurent Pepin, Directeur prospection et implantation, Génopole

Résumé à venir

16h00

ATELIER #12 : Les clés pour déployer le contrôle par spectroscopie en ligne de l’upstream jusqu’à la lyophilisation

Atelier animé par :

Fabien Chauchard, Directeur Applications, Indatech

Résumé à venir

Les sponsors PLATINIUM

SWAPCARD

L’accés à l’application networking Swapcard est inclus dans votre inscription. Swapcard vous permet de prendre contact avec les autres participants et exposants avant, pendant et après le congrès, et de planifier vos rendez-vous BtoB.

Contactez-nous




    Les réseaux sociaux Polepharma

    Les réseaux sociaux Médicen

    Polepharma a pour rôle de stimuler le développement économique et industriel des acteurs de la première filière pharmaceutique française par des actions favorisant la compétitivité, l’Innovation et l’attractivité au bénéfice de l’emploi.

    POLEPHARMA
    5 avenue Marcel Proust
    28000 Chartres
    Tél. : +33 (0)2 37 20 99 90
    Mail : contact@polepharma.com
    Medicen_logo_RVB_300

    Le pôle Medicen fédère un réseau d’excellence en innovation sur le territoire francilien et au niveau national. En rassemblant acteurs privés et publics autour des enjeux d’innovation pour développer les solutions thérapeutiques de demain, Medicen est le tiers de confiance de la filière, au service du développement et de l’aboutissement des projets.

    MEDICEN
    130 Rue de Lourmel

    75015 Paris
    Tél. : +33 (0)1 79 68 10 87
    Mail : medicenparisregion@medicen.org

    Shopping Basket